Né à Menton le 26 novembre 1790 Charles Doninique Albini est décédé au couvent San Francescu de Vicu le 20 mai 1839. Letia a reçu dans la première partie du 19ème siècle, en 1838, la visite du père Albini, père oblat de Marie Immaculée, envoyé en Corse, à Vico, en terre de mission par le fondateur de l’ordre, Mgr de Mazenod, alors que monseigneur Casanelli, évêque de la Corse avait racheté le Couvent San Francescu, bien national depuis la Révolution française. C’est à l’occasion de sa visite à Cugugnana que fut érigée une grande croix de bois, au lieu-dit « campanile », qui était visible du village. Cet épisode a donné lieu à ce qui a été considéré comme un miracle réalisé par le père Albini. Il nous a été conté comme tel. Alors que les paroissiens de Cugugnana ne parvenaient pas à hisser la croix afin de l’installer à l’emplacement choisi, le père Albini aurait apostrophé les hommes chargés de cette tâche en leur disant : « Hommes de peu de foi, je vous ordonne de lever cette croix pour la plus grande gloire de Dieu ». Afin de leur apporter son concours, il aurait alors effleuré les cordages qui entouraient la croix avec son mouchoir et ce qui était auparavant si difficile se réalisa sans peine. Les hommes présents racontèrent ainsi cette manœuvre de force. La relation de cet épisode contribua à établir la réputation de sainteté du père Albini dont la mémoire est révérée encore aujourd’hui. La confrérie cantonale fondée en 1996 porte d’ailleurs son nom.