(44), Notaire établi dans le village de Letia, au hameau de Cugugnana, sous le régime de Pascal Paoli (1755-1769). Il représenta la communauté de Letia comme délégué à la Cunsulta que le général Paoli organisa en juin 1794, afin d'éviter que l'île ne tombe sous le régime de la Terreur qui s'imposa en France à compter de 1793. La Consulta generale s'est tenue à Corti et a adopté, par vote des délégués des différentes communautés, dont celui d'Antonio Arrighi, délégué de la communauté de Letia, la rupture avec la France et la constitution du Royaume de Corse (anglo-corse), qui est un acte fondamental en 12 titres et 75 articles. (Sources: site de la "Cronica di Corsica" de Caporossi. Corse-Hebdo" no 531 daté du 16 octobre 2009, et bulletin municipal de Letia "A Voce di Letia", no 4 du mois de février 2010).

Le notaire Antonio Arrighi organisait sur la place publique les élections du Podestat et du Procurateur, ainsi que des Pères du Commun. A l'issue des élections, il rédigeait le compte rendu règlementaire transmis à Corte au Conseil Suprême. Le registre notarial d'Antonio Arrighi, portant les comptes-rendus rédigés à l'issue de ces élections,  se trouvent aux Archives de la Corse du Sud à Ajaccio.