Officier et patriote corse

Ayant quitté Letia pour Corti, au début du mois de juin 1768, la compagnie Arrighi à perçu  son armement et ses équipements individuels.Sous les ordres de Ignaziu Arrighi, elle présenta les armes à Petru Colle, l’un des chefs militaires nationaux originaire du Rustinu, chargé par Pasquale de Paoli de passer la compagnie en revue le 22 juin.

Le même jour, Petru Colle, après avoir versé la solde à la compagnie Arrighi, rendit compte par écrit au général Paoli de la revue de présentation de l’unité letiaise à laquelle il venait de procéder. Il émargea le Rôle de la compagnie Arrighi, signé également par le général Paoli.

En septembre 1768, devant l’offensive des français, aux ordres du marquis de Chauvelin, Pasquale Paoli abandonne le Nebbio et demande à Petru Colle de demeurer à Lentu pour assurer la défense du  passage de Tenda. En octobre, Petru Colle participe à la bataille de Borgo. Il retrouvera, le 5 octobre, la compagnie Arrighi qui fait partie du groupement commandé par Gian Carlu Salicetti et qui est cantonnée à Lucciana. Petru Colle, qui est lui-même à la tête d’un groupement, assiste le 5 octobre à Lucciana, à la réunion des chefs nationaux autour de Pascal Paoli, avant l’offensive sur Borgo.

En avril 1769, il est parmi les chefs nationaux qui vont affronter les troupes françaises à Ponte Novu le 8 mai 1769. En mai, après la défaite, avec près de 200 soldats nationaux de Balagna, il quitte l’île à bord d’un vaisseau anglais et s’exile en terre ligure. En 1777, il est à Venise. Lors de la guerre d’indépendance de l’Amérique (1776 – 1779), il est agent recruteur pour le compte de l’Angleterre. Devenu capitaine de l’armée anglaise, il combat les français à Minorque, aux Baléares en 1781. Il y perd le bras droit. Il se retire en Angleterre en 1782.