Après la mort d'Arrigo Bel Messere en l'an Mil et avant 1072, date d'arrivée du gouverneur Malaspina nommé par le Pape, une famille de la région, les Amondaschi qui habitait « Supetra », une localité proche de Vico, attaqua le Castello de la Catena dont elle s’empara. Le Castello fût détruit ainsi que celui de Geneparo. Le principal organisateur de ces attaques était Amondo Amondaschi, qui après s’être emparé de la Catena et de Geneparo, revendiquait le titre de seigneur et comte de Cinarca car il appartenait à la famille du comte Arrigo bel Messere. Il tenta de conquérir des seigneuries dans le Cismonte sans y parvenir. Il se replia alors sur Catena. Les affrontements qui se perpétuaient plongèrent la Corse dans le chaos. Une délégation des peuples de l’île se rendit alors à Rome pour demander au Pape Grégoire VI de ramener le bon ordre dans le gouvernement de Corse. Le pape donna le gouvernement de la Corse au marquis Malaspina qui prit contact avec les Amondaschi et avec d’autres seigneurs qui se rallièrent. Le comte de Cinarca, considérant qu’il était le successeur d’Arrigo bel Messere, refusa de faire allégeance.