RENUCCIO della ROCCA (1458-1511)

 

 

 

Renucccio della Rocca était le fils bâtard de Giudice della Rocca et le petit fils de Polo della Rocca qui avait été élu comte de Corse en 1436. Il parvint à s’imposer à la tête de la Rocca et du Talavo au sud de la seigneurie de Leca qui correspondait à l’Ata Rocca et au Talavo. Il est décrit par la chronique comme étant « de petite taille mais d’une adresse et d’une agilité singulière et son courage allait quelquefois jusqu’à la témérité ». Devenu un puissant seigneur, il s’opposa à Giovan Paolo de Leca. Allié fidèle de Gènes, il s’opposa à lui dès 1487. Marié en seconde noce avec une génoise issue d’une puissante famille, possédant des actions de la Banque de Saint Georges et des biens à Bonifacio, Renuccio della Rocca était « le très cher fils » des Protecteurs de l’Office. Lors de la première campagne de Giovan Paolo de Leca en 1487, avec ses alliés il prit le parti de l’Office de Saint Georges. Après l’exil de Giovan Paolo de Leca, il tenta sans succès de se rapprocher de lui, lui proposant de le rejoindre dans son château de Baraccini. Au début de l’ultime campagne de Giovan Paolo de Leca en 1501, il fit mine de se joindre à lui avant d’adopter une attitude ambiguë. Malgré les honneurs que lui prodiguaient les génois, il se révolta contre eux et mena quatre campagnes. En 1502, il rentra en rébellion contre l’Office de Saint Georges mais Giovan Paolo de Leca refusa de le rejoindre. Les populations de sa seigneurie furent soumises à une répression extrême par les troupes d’Andrea Doria, le privant des soutiens qu’il pouvait attendre. En 1504, Renuccio della Rocca fit une nouvelle tentative mais ses partisans refusèrent de reprendre les armes. Il fit encore une tentative infructueuse en1507. Il reprit une dernière fois les armes en 1511 avant de périr, abandonné de tous, assassiné dans un guet-apens,.